Soins après plantation d'arbres et d'arbustes

Traitements d'entretien ultérieurs après la plantation d'arbres et d'arbustes.

Arrosage. Après le repiquage, la plante doit être arrosée abondamment et prendre soin de la bonne humidité du sol jusqu'au moment où, jusqu'à ce qu'il prenne racine. Il est préférable de l'arroser le soir, lorsque les pertes par évaporation sont les plus faibles, ainsi, la plus grande quantité s'infiltre dans le système racinaire de la plante. La formation d'une légère dépression en forme de bol autour de l'arbre ou du buisson empêche l'eau de s'écouler, tout en assurant sa pénétration dans le système racinaire de la plante. Nous pouvons également creuser une section du tuyau de drainage verticalement dans le sol, à travers lequel l'eau ira directement aux racines. Un tel tuyau doit être recouvert par le haut d'un couvercle, pour réduire les pertes d'eau dues à l'évaporation.

Les plantes doivent être arrosées soigneusement, pour que le jet d'eau n'emporte pas le sol. Dans les sites secs, il vaut la peine d'installer un système d'irrigation temporaire, que nous pourrons supprimer, quand les plantes s'enracinent bien. Avant de transplanter des conifères ou des plantes à feuilles caduques à feuilles persistantes, il vaut la peine d'humidifier les feuilles ou les aiguilles, limitant ainsi les pertes d'eau dues à l'évaporation.

Désherbage et paillage. Gardez le sol autour de la plante plantée ou transplantée exempt de mauvaises herbes, qui lui ferait concurrence pour l'eau et les nutriments. C'est une bonne idée d'étendre une couche de paillis de matière organique mature autour de l'arbre ou du buisson, environ 8-10 cm ou moins, respectivement, si on plantait les plantes à travers les trous de l'agrotextile. Nous enlevons le paillis chaque année au printemps et enrichissons le sol avec de l'engrais général ou du sulfate d'ammonium en une quantité d'env. 30-40 g na 1 m², pour stimuler la croissance du système racinaire. S'il y a un tel besoin, le sol est à nouveau recouvert d'une couche de paillis. Si, pour une raison quelconque, le paillage est hors de question, nous enlevons les mauvaises herbes à la main de façon continue. Éviter de biner trop profondément, pour ne pas abîmer les racines.

protection.

A l'air libre, dans les positions exposées à de fortes rafales de vent, la plante doit être protégée par un bouclier du côté au vent. Le couvert doit être un tiers plus haut que la hauteur de la plante. On ne peut que l'enlever alors, quand la plante est bien enracinée.

Les boucliers doivent également être utilisés comme protection contre un ensoleillement trop fort.

Taille, ravageurs et maladies.

Si nécessaire, nous coupons des arbres ou des arbustes, former des couronnes de cette façon, pour qu'ils prennent la bonne forme. C'est plus facile à réaliser, quand les plantes sont plus petites, avoir un taux de croissance rapide, et les plaies coupées guérissent bien. Nous enlevons les pousses mortes et malades, branches frottant et se croisant et tel, qui déforment la forme de la couronne. Podwiązujemy rośliny do podpór i regularnie sprawdzamy wiązania. Nous contrôlons également, que les jeunes plants n'ont pas été attaqués par des parasites ou des maladies. Si nous remarquons des symptômes inquiétants, nous devons réagir rapidement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *